L’orphelinat

En Gambie, 66 000 enfants grandissent sans parents. Cette situation a bien évidemment un effet néfaste sur leur éducation et leur développement. En conséquence, l’année 2005 a vu le lancement de la construction d’un orphelinat à Sinchu Alhajie, à 27 kilomètres de la capitale Banjul. Grâce à l’aide de nombreux sponsors et bénévoles, la construction a été achevée et l’orphelinat a pu ouvrir ses portes en janvier 2009.


Notre objectif est de fournir à 23 enfants un foyer sûr pour leur permettre de devenir des adultes équilibrés avec une vision positive du futur. Nous attachons beaucoup d’importance à ce que les enfants reçoivent une excellente éducation, ceci étant leur seule chance de se construire, plus tard, une vie décente.


Outre ce foyer au sein duquel ils peuvent vivre une enfance protégée et heureuse, nous apprenons à nos enfants l’importance de travailler ensemble et à contribuer à la réduction du réchauffement climatique. L’énergie qui alimente l’orphelinat est fournie par des panneaux solaires et deux éoliennes. L’eau potable est acheminée au moyen d’un forage et sur le terrain, chacun s’efforce de vivre et de travailler en émettant le moins possible de dioxyde de carbone dans l’atmosphère.

Dans cette même perspective, un potager a été aménagé sur le terrain de l’orphelinat, qui contribue à subvenir aux besoins élémentaires de nourriture.


Les employés et les enfants hébergés à l’orphelinat forment comme une seule et même famille. Aujourd’hui, nos employés viennent non seulement de Gambie, mais également du Sénégal, du Ghana et de la Sierra Leone.


Les enfants ont la possibilité de rester à l’orphelinat jusqu’à l’âge de 18 ans et il va de soi que nous ne souhaitons pas interrompre brusquement notre support dès qu’ils atteignent leur majorité légale - d’autant plus que la plupart d’entre eux n’ont pas de famille vers qui se tourner.


En 2017, avec le soutien financier de deux de nos plus chers sympathisants, bénévoles et sponsors de l’a.s.b.l., une maison intermédiaire (« in-between-house ») a pu être construite à 10 minutes de marche de l’orphelinat.


Cette maison comprend cinq chambres et est destinée à accueillir les jeunes adultes de l’orphelinat à partir de leur dix-huitième anniversaire, afin qu’ils puissent y vivre accompagnés jusqu’à ce qu’ils aient terminé leur formation et soient prêts à voler de leurs propres ailes.

‘Maman’ Isatou (l’employée préférée des enfants) habite sous le même toit avec ses deux fils, et c’est elle qui veille à la bonne cohabitation, toujours prête à donner un coup de main par-ci par-là.

Pour les enfants qui vivent dans l’orphelinat, cette maison est devenue un lieu familier qu’ils peuvent visiter en toute convivialité et dans une atmosphère chaleureuse – un peu à la manière de visites familiales.


La gestion d’un orphelinat s’avère très onéreuse. La nourriture, les vêtements, les soins de santé et l’enseignement ne sont pas les seuls coûts.


Il faut également prendre en compte les coûts de personnel, de transport au départ et à destination de l’école ainsi que l’entretien des bâtiments et des terrains.


L’orphelinat dépend exclusivement des dons que nos parrains versent à notre a.s.b.l. 

Les Amis de Gambie uses cookies to make your visit to our website even easier and more personal. We also use cookies for analysis and marketing purposes. In these cookies, information about you and your website visit is stored by Les Amis de Gambie and by third parties. We respect your privacy, as described in our privacy statement. By continuing to use this website you agree to this. Please see our Privacy Policy for more information.

OK